Charlène Danon se confie à Marina Dely : “Mon activité professionnelle impacte ma vie de maman”

Charlène Danon se confie à Marina Dely : “Mon activité professionnelle impacte ma vie de maman”

Best Of Abidjan
0
À l’occasion de la fête des mères, Marina Dely, Créatrice et Productrice à Debossa a réalisé pour son programme MamanComMoi une interview avec Charlène Danon, mère, jeune et cadre dans une Agence de Communication et Média pour permettre de comprendre les  challenges auxquelles font fassent les mères qui ont de hautes responsabilités dans leurs entreprises …

Marina : Bonjour Charlène, Akwaba dans MamanComMoi. Je suis ravie de vous recevoir. Qui est Charlene Danon ?

Charlène : Bonjour Marina, Merci, moi également.  Coucou les Debossa, je suis maman de deux enfants, un fils de 18 et une fille de 11 ans et tata de mes neveux et nièces. C’est d’abord comme cela que je me définis avant de parler de mon domaine d’activité et autres attributs sociaux. A côté de ça, je suis dans les médias et la communication. Je suis Directrice de Production à Life TV. Je suis aussi Présidente de l’Association génération innovante.

Marina : Quel est votre parcours professionnel ?

Charlène : Je suis journaliste de formation, auteure et scénariste. Je commence mon parcours professionnel par la presse en ligne. Je suis à l’époque rédactrice pour le site web d’actualité L’essentiel, après j’ai occupé le poste d’éditrice en chef pour le site web Ivoire Justice aujourd’hui Observateur citoyen. Puis, je suis passée de la presse en ligne à la presse écrite. J’ai été secrétaire de rédaction pour les magazines Esprit, Mall Magazine, Kilimandjaro (magazine pour enfant) pour finir en tant que rédactrice en chef de Life Magazine. En 2020, je quitte la presse écrite pour la télé. Je suis d’abord, Responsable Editoriale de Life Tv, et ensuite je suis promue au poste de Directrice Editoriale et de Production.

Marina : Comment est-ce que votre vie de maman impacte au quotidien votre activité professionnelle ?

Charlène : C’est plutôt le contraire qui se passe. C’est mon activité professionnelle qui impacte ma vie de maman. Ce qui m’a poussé à faire des choix différents, à assumer le fait que je ne serai jamais la maman qui sera présente tout le temps pour les enfants. Je mise sur la qualité des moments que je passe avec mes enfants et mes neveux. J’ai dû me montrer transparente envers mes enfants, pour qu’ils sachent les contraintes et les avantages liés à mon métier. Ils connaissent l’univers de la télévision et sont finalement conscients de l’importance que cela a pour moi. A la fin de la journée, je suis aidée par ma famille, elle prend le relai, quand je ne suis pas à mesure de me libérer pour eux. Ce n’est pas l’idéal, mais c’est pour moi un bon compromis entre la femme carriériste et la maman.

Marina : Comment alliez-vous vie de maman et carrière professionnelle ?

Charlène : Ce n’est pas aisé d’allier les deux mais j’ai la chance, je le dis aujourd’hui, d’avoir eu mes enfants, très jeune. Ils sont plus ou moins autonomes et indépendants. Je m’assure qu’ils reçoivent la meilleure éducation possible. Ma mission est d’en faire des gens bien, équilibrés et aimés. Du reste, à la différence des mères qui ont des enfants en bas âge, moi j’ai le temps et l’espace nécessaire pour mon épanouissement professionnel. Quand il faut chacun de son côté mettre les questions délicates sur la table, on en parle puis je fais de mon mieux pour satisfaire à leurs besoins émotionnels comme matériels. Ce n’est pas toujours parfait mais dès le départ, mes enfants ont compris qu’il y a une part de moi qui tient à se réaliser en tant qu’être humain, en tant que femme. Et je n’en attendais pas moins d’eux. Je veux que ma fille ait une carrière fulgurante demain, qu’elle fasse partie des meilleures, c’est donc à moi de lui montrer l’exemple.

“Mon activité professionnelle impacte ma vie de maman. Je mise donc sur la qualité des moments que je passe avec mes enfants”

 

Marina : Quelles émotions ressentez-vous lorsque vous partagez avec votre enfant des moments de vie sur votre lieu de travail ?

Charlène : Partagez des moments de vie sur mon lieu de travail avec mes enfants sont des moments privilégiés pour nous. C’est dans ces moments que je vois dans leurs regards qu’ils sont fiers de maman. Ils s’identifient et ils me disent qu’ils veulent faire comme moi. Mon fils a une belle plume, ma fille a une imagination débordante qu’elle n’hésite pas à mettre sur papier. Quand je les emmène en résidence d’écriture, ils participent au processus de création des univers et des personnages. Pour être plus explicite, je suis heureuse à chaque fois d’avoir mes enfants avec moi dans mon univers professionnel et il faut admettre que ça m’enlève ce sentiment de culpabilité que partage la plupart des mères carriéristes.

Marina : Comment communiquez-vous sur votre carrière professionnelle sur les réseaux sociaux ?

Charlène : Il faut dire que je ne mets pas beaucoup en avant ma carrière professionnelle sur les réseaux sociaux. Je mets plutôt en avant ce côté activiste et féministe, je partage beaucoup mon expérience de survivante de violences. Je parle beaucoup de liberté et de droits.

Marina : Racontez-nous une anecdote drôle de Maman vous concernant.

Charlène: Je pense au jour où ma fille a été avec moi sur le tournage de la Main de fer. Une émission télévisée sur Life Tv d’endurance. 20 candidats doivent poser la main sur une voiture jusqu’à ce qu’un candidat la remporte. Au tournage de ce programme, ma fille a passé plus de 24 heures avec moi sur le site. Et il y a eu ce moment, où un des deux derniers candidats était sur le point d’abandonner. Ma fille suivait la scène, la femme s’accrochait mais était à bout de force. Ma fille m’a demandé d’aller voir la candidate pour lui répéter qu’elle (ma fille) comptait sur elle pour remporter la voiture. Je me suis exécutée, j’ai passé le message à l’oreille de cette brave femme qui a fini par tenir sa promesse. Elle a remporté la voiture en face d’un homme déterminé. A la fin de l’épreuve, la gagnante de la deuxième édition de la Main de fer a voulu voir ma fille. Elles se sont parlé et comme par hasard, ma fille portait le même prénom que celui de sa fille cadette. C’est pour ce genre de moment, que mes enfants feront toujours partie de mon univers professionnel.

Marina : Merci Charlène pour ces lignes. J’apprends un peu plus sur vous

Charlène : Merci Marina, MamanComMoi est une belle plate-forme de partage. Plein succès à vous. Je souhaite une excellente fête à toutes les mamans !
________________________________________________________________________________
Interview réalisée par Marina Dely, Créatrice de Contenus et Productrice à Debossa
About author