Distribution des nouvelles cartes nationales d’identité ivoirienne : pourquoi ça coince ?

Distribution des nouvelles cartes nationales d’identité ivoirienne : pourquoi ça coince ?

0

 Lancées officiellement, le 17 février 2020, les opérations nationales d’enrôlement pour l’établissement des cartes d’identité aux pétitionnaires ivoiriens semblent avoir pris du plomb de l’aile. 

Las d’attendre depuis plusieurs mois un document qui devrait leur être livré en quelques semaines, les usagers ne cachent plus leur ras-le-bol et portent un doigt accusateur vers l’office national de l’état-civil et de l’identification (ONECI), qui aux dires de Marius K., pétitionnaire, “a échoué sur toute la ligne”.

 Pour ce jeune entrepreneur, “il est inadmissible qu’à l’ère du numérique on mette autant de temps pour se voir délivrer une simple carte d’identité, les dirigeants de l’Oneci devraient en tirer les conséquences et démissionner tous”, renchérit-il. Le délai d’attente indiqué est de 3 mois, selon les informations livrées par l’organe en charge de la confection des titres d’identité. Mais dans les faits, certains usagers attendent le précieux sésame depuis près de neuf mois pour certains, et même plusieurs années pour d’autres. 

Et même si des opérations de distribution sont entreprises ces dernières semaines dans différentes régions du pays, le retard accusé dans la délivrance des cartes et l’opacité qui entoure le processus continuent de faire grincer des dents. Interrogée sur les raisons du blocage, une source au sein de l’institution révèle que “le partenaire technique ( Selmex) est le véritable problème dans le processus, ils ne sont pas à la hauteur de la tâche”, fulmine t-elle. ” L’Oneci ne fait que transmettre les informations des petitionnaires au partenaire technique, qui lui se charge de confectionner les cartes et nous les transmettre. Figurez vous que nous avons reçu des lots de lots de cartes avec des photos qui ne correspondaient pas aux noms et autres informations inscrits sur la carte. Sur un lot de 1000 cartes reçues une fois, il n’y avait pas de numéro de carte d’identité… “ a ajouté notre interlocuteur.

 Ces désagréments, parmi tant d’autres, seraient à l’origine de tous les manquements constatés dans la distribution des cartes, indique notre source, qui invite cependant les usagers à s’armer de patience car, assure t-il,” l’Oneci travaille d’arrache pieds pour satisfaire les Ivoiriens”.

About author
Anabelle