Le Professeur Sery Bailly s’est éteint à 70 ans

Le Professeur Sery Bailly s’est éteint à 70 ans

117 views
0

 

🕯️Biographie🕯️

Né le 13 mars 1948 à Abidjan, Séry Bailly, après ses études secondaires et supérieures embrasse une carrière universitaire. Il entre à l’Université d’Abidjan-Cocody où il enseigne l’Anglais. Il devient Doyen de l’Unité de formation et de recherche (UFR) chargée des Langues et civilisations, de l’Université de Cocody.

Membre du Front populaire ivoirien (FPI) depuis 1993, il entre au Gouvernement le 4 janvier 2000 en qualité de Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique puis, est élu le 10 décembre 2000, député dans la circonscription de Daloa sous la bannière du FPI[2]. Il sera reconduit au poste de Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, dans les gouvernements successifs avant d’être nommé le 5 août 2002, Ministre de la Communication. Zacharie Séry Bailly quitte le Gouvernement le 13 mars 2003 en cédant le fauteuil du Ministère de la Communication à Guillaume Soro.

Figure de la gauche ivoirienne, il est révélé au grand public ivoirien par ses activités de chroniqueur. Ses « Chroniques de notre temps », publiées chaque mercredi, à la dernière de couverture de l’hebdomadaire ivoirien Notre Temps (1991-1994), contribuent à forger de lui l’image d’un intellectuel perspicace, abordant d’une langue aussi poétique que sarcastique, les maux de la société ivoirienne.

Il est l’auteur de Hommage à Tiagouri Tapé “Vraiment” et Deux Guerres de transition : Guerres américaine et Guerre ivoirienne[3], deux essais, et a également produit de nombreuses publications scientifiques dans le domaine des Arts et Civilisations.

About author
Anabelle