Construction du CHU d’Abobo, l’Arabie Saoudite décaisse 13 milliards FCFA

Construction du CHU d’Abobo, l’Arabie Saoudite décaisse 13 milliards FCFA

49 views
0

Le Fond Saoudien de Développement (FSD), a décaissé pour le financement du projet de construction et d’équipement du Centre Hospitalier Universitaire (CHU) de la commune d’Abobo apres l’aval donne par le gouvernement uvoirien ce 11 décembre pour l’accord de prêt de 13,36 milliards FCFA (20,7 millions d’euros) conclu le 30 octobre dernier entre le Fond Saoudien de développement (FSD) et le pays.

« Le projet de construction et d’équipement du CHU d’Abobo d’un montants de 13 milliards FCFA  vise à contribuer au développement des infrastructures de base en faveur des populations, notamment celles des plus vulnérables », a déclaré le Ministre Adama Coulibaly.

Le projet de construction et d’équipement du CHU d’Abobo, a-t-il indiqué, s’inscrit dans le cadre du plan national de développement sanitaire 2016-2020 et vise à doter la plus grande commune d’Abidjan d’un établissement sanitaire de premier rang moderne avec un pôle de spécialité notamment en matière de néphrologie, y compris de dialyse et la greffe rénale.

Le plus grand CHU de Côte d’Ivoire en termes de lits 

«Cet établissement d’une capacité de 600 lits sera bâti sur une capacité 5 ha pour une disponibilité foncière de 18 ha. Il disposera d’une unité moderne de prise en charge des prématurés. Son coût total estimé à 55,764 milliards f CFA sera réparti entre le FSD et la BADEA soit 25 milliards de francs CFA et le Gouvernement pour 12 milliards f CFA », a fait savoir le Ministre de l’Economie et des Finances.

Le Ministre de la Santé et de l’hygiène Publique, Aka Aouélé, s’est réjoui de la signature de l’accord pour la construction du Chu d’Abobo, très attendu par les riverains de cette commune. Il a souligné que ce Chu sera le plus grand du pays en nombre de lits et le plus grand centre en pédiatrie avec une technologie de pointe. Non sans formuler le vœu de voir poser la première pierre du CHU avant la fin de l’année 2019.

About author
Anabelle