Bienvenu Néba : le comptable devenu comedien et icône du théâtre

Bienvenu Néba : le comptable devenu comedien et icône du théâtre

0

«Je suis venu au théâtre pour guérir de mes maux !» Ces mots sont de Bienvenu Néba, l’une des icônes des planches ivoiriennes. Il les a tenus le 27 janvier dernier à l’Insaac, lors de la première édition de la tribune d’hommage initiée par cet institut dénommée « A la rencontre des anciens », dont il était l’invité. Il s’agit d’un rendez-vous qui honore les anciennes gloires de la scène et du monde artistique. A cette tribune, Bienvenu Néba a révélé les circonstances qui l’ont orienté vers le théâtre, alors qu’il n’en avait aucune prédisposition.

L’invité du jour a fait savoir qu’il est monté sur les planches pour vaincre sa grande timidité et sa nervosité. «On m’a conseillé de prendre des cours de théâtre», confie-t-il. L’homme qui venait d’achever une formation en comptabilité, opte alors pour l’École nationale d’art dramatique d’Abidjan où il suit les cours de 1962 à 1965. Il ne quittera plus le secteur des arts pour lequel il s’éprend profondément. Il y consacrera toute sa carrière. Il poursuit sa formation jusqu’en 1972, à l’Université internationale du théâtre à Paris. Il prend fonction à l’Institut national des arts (Ina) le 12 septembre 1972 et y exerce en qualité d’enseignant jusqu’à sa retraite.

Acteur, il crée et campe d’éminents personnages dont les plus célèbres sont « Monsieur Thôgô Gnini » de Bernard Dadié, ou encore « Papa Bon Dieu » de Louis Sapin. A ce palmarès, il faut adjoindre ses nombreux rôles tenus au cinéma. L’occasion fut belle, pour lui, de prodiguer des conseils avisés aux jeunes étudiants de l’Insaac qui, en plus du corps enseignant et des invités spéciaux, constituaient la majorité du public lors de ce rendez-vous. Il leur a notamment demandé d’aimer ce métier, et de le pratiquer par amour. L’homme s’est dit ému et heureux de voir la naissance d’une tribune de célébration et de magnificence des acteurs culturels.

Résumant sa carrière, Bienvenu Néba a indiqué que, si la vie était à refaire, il opterait à nouveau pour le Théâtre. Du haut de ses 75 ans, l’homme a assuré qu’il ne quitterait pas la scène de si tôt. Il a d’ailleurs annoncé qu’il travaille sur une pièce dans laquelle il tiendra un rôle pendant plus d’une heure de jeu. Robert Bienvenu Néba, son nom à l’état civil, est né le 20 juillet 1945 à Treichville. Il est le deuxième d’une fratrie de six enfants. Une véritable icône du théâtre et, désormais, du Cinéma.

-JAD ( le patriote)

About author
Anabelle

Your email address will not be published. Required fields are marked *