ATTENTION!!! Vos codes de transferts d’argent sont en danger

ATTENTION!!! Vos codes de transferts d’argent sont en danger

16 views
0

Des nos jours, nombreuses sont ces personnes qui sont prêtes à tout pour se faire de l’argent. Certaines préfèrent arnaquer les honnêtes personnes. D’autres choisissent le vol. Ces deux cas (abuser de la confiance ou soustraire la chose d’autrui) sont punis par la loi. L’histoire que nous allons vous relater vous permettra de mieux comprendre.

DDP électricien en bâtiment de formation et gérant de maquis (BISTRO) pratique une autre activité à ses heures perdues. Avec sa bande très bien organisée avec des rôles bien définis, les uns sillonnent les établissements financiers et les maisons de transferts d’argent pour voler les différents codes de transfert. Feignants, d’être venus également effectuer une transaction, ils se faufilent dans le rang. Il suffit d’un simple coup d’œil pour parvenir à obtenir les codes de transfert d’argent et le nom des bénéficiaires. Ces informations sont immédiatement envoyées aux autres membres du réseau à l’extérieur. Ceux-ci à leur tour les transmettent à des agents complices par message, qui effectuent la transaction au mépris des procédures. Ainsi, lorsque les vrais destinataires se présentent à la caisse pour le retrait, on leur annonce que l’argent a déjà été retiré. Par la suite, les voleurs transmettent à ces employés véreux des copies de fausses pièces d’identité au nom des vrais bénéficiaires pour se conformer à la procédure. Le caissier ou la caissière complice est rémunéré le plus souvent par 10% du transfert. A partir de cette pratique, ils ont réussi à faire de nombreuses victimes qui ont déposé plainte à la PLCC pour élucider cette affaire.

Les investigations ont permis de mettre la main sur TBZ, un membre du groupe qui a dénoncé DDP comme étant l’instigateur. Ce dernier a ajouté que se serait DDP qui lui fournissait les différents codes et les fausses pièces d’identité. Ensuite, lui il avait pour mission de les remettre à des caissières pour effectuer les retraits.

DDP a été mis à la disposition du Parquet d’Abidjan. Il pourrait être poursuivi pour faux usage de faux en documents administratifs et fraude sur transactions électroniques. DDP est un récidiviste, ancien pensionnaire de la Maison d’Arrêt et de Correction d’Abidjan.

Source: Plcc- Plateforme de Lutte Contre la Cybercriminalité

About author
Anabelle