Phénomène des congés de Noël anticipés imposés par les élèves, un prêtre ivoirien accuse

Phénomène des congés de Noël anticipés imposés par les élèves, un prêtre ivoirien accuse

Au lieu de vous enfermer dans les temples et rues pour crier alléluia amen, tomber en transe ou se promener pour pour applaudir des hommes politiques, chers parents, allez dire à vos enfants qu’on ne se donne pas un congé à l’école. Demain ils vont devenir rebelles, sorciers, brigands et...

LIRE LA SUITE